Qu'est ce qu'une pompe à insuline ?

Partager cet article:

pompe à insuline

Pour bien traiter un diabétique, il faut lui apporter l’insuline dont il a besoin, selon un schéma qui se rapproche le plus de l’apport physiologique. La pompe à insuline en sous-cutané aide grandement au traitement.

La pompe à insuline se compose d’un réservoir d’insuline rapide, d’une tubulure qui relie le réservoir au cathéter implanté en sous- cutané. La pompe possède un moteur qui  permet d’injecter l’insuline. Elle possède un système de programmation.

 Le cathéter implanté sous la peau  se change tous les 2 ou 3 jours maximum. C’est le patient ou une personne habilitée à le faire qui change la ligne de perfusion et manipule la pompe.

Comme on le comprend, la pompe à insuline est un outil thérapeutique très peu différent du traitement classique insulinique avec des stylos. Dans les deux cas, l’insuline est injecté en sous-cutanée. Dans les deux cas, le patient gère tout seul son traitement. La seule différence majeure vient de la nature de l’insuline qui dans la pompe n’est que de l’insuline de 3 heures de durée d’action. Cette insuline est utilisée aussi bien au moment des repas (bolus, flash)  comme avec un stylo, mais aussi tout au long de la journée ( débit de base) à la place de l’insuline de 12 heures ou de 24 heures avec les stylos. Cette insuline rapide, pour le débit de base, présente l’avantage de s’adapter au mode de vie (3 heures de durée d’action) mais aussi l’inconvénient de ne pas avoir de réserve d’insuline par rapport à des insuline de 12 ou 24 heures de durée d’ action.

Le débit de base est programmable 24h/24 pour stabiliser la glycémie en dehors des repas. Le bolus est la quantité d’insuline administrée au moment de l’absorption des glucides pour la compenser. Elle est donc liée aux glycémies capillaires avant le bolus et à la quantité de glucides ingérée.

La pompe à insuline, pour qui ?

L’indication du traitement par pompe à insuline externe est la recherche d’un meilleur équilibre glycémique chez un patient présentant :

  • Une hémoglobine glyquée (HbA1C) > 7 %,
  • Des hypoglycémies modérées ou sévères mais répétées,
  • Des multi-injections et un diabète instable,
  • Une grossesse ou un projet de grossesse,
  • Des infections chroniques,
  • Des neuropathies douloureuses,
  • Une intolérance aux injections.

La pompe à insuline peut être prescrite aux adultes comme aux enfants. De par son port 24h/24, il est important d’avoir accepté la pompe à insuline, afin de maximiser son succès.
D’une manière générale, la pompe à insuline permet une grande flexibilité dans le quotidien.
Une activité sportive non prévue, un déjeuner avec des collègues de travail… ces imprévus peuvent être gérés facilement, car la pompe à insuline dispose de nombreuses fonctionnalités tels qu’un assistant bolus, qui permet de pratiquer l’insulinothérapie fonctionnelle (méthode thérapeutique qui permet d’adapter les doses d’insuline aux besoins du patient) plus aisément.

En savoir plus sur la pompe à insuline