L'alimentation

Partager cet article:

alimentation et diabèteL’alimentation a une place toute aussi importante que l’on soit diabétique ou non.

Pour bénéficier de tous leurs avantages, il est important de manger de tous les aliments, de manière  variée et équilibrée.

Le corps a besoin entre autre :

  • de glucides, en quantité contrôlée (pâtes, pain, pommes de terre, fruits…)
  • de protides, en quantité limitée (viandes, poissons)
  • lipides, en faible quantité (huile, beurre)
  • fibres (légumes et fruits)
  • vitamines (légumes)
  • minéraux (eau)

Toutes ces catégories d’aliments sont à consommer, mais il ne faut pas abuser de certaines catégories (exemple : lipides). Si tu manges trop gras, trop salé et trop sucré, tu risques d’avoir des problèmes de poids et de santé.

Dans le cadre de ton diabète, il y a deux types de glucides (sucres) :

  • les sucres d’absorption lente (exemple : les pâtes) qui vont passer dans le sang lentement
  • les sucres d’absorption rapide (exemple : les bonbons) qui vont passer très rapidement dans le sang
    Les sucres d’absorption rapide vont faire monter ta glycémie beaucoup plus rapidement que les sucres lents. C’est pourquoi ils sont à consommer avec modération et de préférence au cours du repas.

Il est important de ne pas sauter de repas, de boire suffisamment d’eau et de manger équilibré et varié pour être en bonne santé, diabétique ou pas !
N’oublie pas que chaque glucide (sucres) que tu vas ingérer devra être compensé par de l’insuline pour maintenir ta glycémie dans tes objectifs définis avec ton médecin.

Etre diabétique, c’est aussi manger comme tout le monde, le tout en prenant soin de ne pas exagérer sur les aliments à consommer modérément et d’injecter de l’insuline à chaque ingestion de glucides pour en compenser l’apport.

En faisant attention, tu peux te faire plaisir de temps en temps et manger au Mac Do®, au kebab, des frites et des gâteaux.

Et avec la pompe à insuline ?

Avec la pompe à insuline, tu bénéficies en plus de la qualité de vie. Les pompes à insuline sont équipées de fonctionnalités qui vont te permettre de calculer précisément la bonne dose d’insuline à t’injecter en fonction de ce que tu vas manger, de ta glycémie de départ et de tes besoins en insuline. Du coup, plus besoin de sortir tes stylos et tes aiguilles.

De plus, tu as ta pompe en permanence sur toi alors si tu manges de manière imprévue, tu n’es pas pris(e) au dépourvu et tu as juste à manipuler ta pompe, après avoir regardé ta glycémie, pour t’injecter de l’insuline (bolus). Enfin, la pompe t’indique aussi l’insuline restante active; cela permet en cas d’injections d’insuline rapprochées, de ne pas trop t’en injecter car il reste encore de l’insuline, de l’injection d’avant.

En savoir plus sur l’alimentation et la pompe à insuline.