Vie sociale & intimité

Partager cet article:

vie sociale adultesVie sociale

Avoir un diabète ne va pas vous empêcher de sortir, d’aller au restaurant, d’aller dîner chez des amis.

Les médias parlent de plus en plus du diabète. Depuis peu, certaines interrogations sont levées et les connaissances se généralisent. Le diabète n’est plus une maladie tabou. Autour de soi, chacun connait directement ou par l’intermédiaire d’une connaissance ou d’un collègue, quelqu’un qui est atteint de diabète. Vous êtes 4 millions en France. Les technologies : lecteurs de glycémie, stylos ou  pompe à insuline,  les médicaments en comprimés ou injectables permettent de soigner son diabète au quotidien et de diminuer le risque des complications.

Chez les amis

De la même manière que vous allez le gérer à la maison, vous allez pouvoir le gérer partout. Si vous êtes invité à dîner, n’hésitez pas à demander le menu, afin de pouvoir par exemple anticiper l’injection d’insuline ou le bolus. Il vaut mieux demander, plutôt que de laisser une assiette à moitié pleine qui risque de vous embarrasser ainsi que votre hôte. Si vous l’expliquez simplement, la plupart du temps votre interlocuteur sera au petit soin et fera au mieux pour que vous ayez tout ce dont vous avez besoin. Si le repas est plus riche qu’à l’habitude, vous pouvez manger plus léger les repas suivants afin de compenser les écarts.

Et avec la pompe à insuline ?

La pompe à insuline est un petit appareil de la taille d’un Smartphone, qui peut se glisser dans la poche, se clipper à la ceinture, au soutien gorge ou encore qui peut se mettre à l’aide d’une jarretière sous une jupe. Elle peut se cacher, afin que personne ne sache que vous portez une pompe à insuline. Et même si vos vêtements sont près du corps, les Infirmiers ISIS Diabète trouveront toujours une astuce pour la dissimuler.

Pour en savoir plus sur le port de la pompe à insuline

Intimité

Vous pouvez choisir d’en parler à votre partenaire. Sachez qu’il n’y a aucune raison pour qu’il ou elle vous rejette. Essayez d’échanger et  d’expliquer votre diabète, afin de le/la rassurer et pour qu’il ou elle ne se fasse pas de fausses idées. Pour les hommes, si une  panne sexuelle survient, sa cause  doit être recherchée dans un premier temps ailleurs que dans le diabète.

Et avec la pompe à insuline ?

Il est important d’en parler avec votre conjoint afin de le rassurer et de lui expliquer qu’il n’y a aucune raison pour que cela soit gênant. Vous pouvez garder votre pompe avec vous. Si votre cathéter « accroche » un peu trop (à cause des angles), vous pouvez utiliser l’obturateur fait pour la douche, afin de rendre ses contours plus lisses et ronds. Vous pouvez vous déconnecter pendant la durée de l’acte. Il restera alors sur votre corps la pastille adhésive du cathéter. N’hésitez pas à expliquer à votre conjoint que s’il/elle est amené(e) à toucher le cathéter, cela ne fait pas mal et que cela ne doit pas être un obstacle pour lui car cela n’en est pas un pour vous. N’oubliez pas par contre de vous reconnecter ensuite. Enfin, surveillez bien votre glycémie après, car les câlins sont une activité physique qui peut potentiellement faire baisser votre glycémie.

Pour en savoir plus sur l’intimité avec une pompe à insuline