L'activité physique

Partager cet article:

activité physique et diabèteVotre diabète ne va pas vous empêcher de pratiquer une activité physique qui vous plaît (jardinage, vélo, marche, piscine, balade, bricolage…).

L’activité physique est très bonne pour la santé, car elle va permettre entre autre de :

  • Améliorer la sensibilité à l’insuline (et donc potentiellement d’en utiliser moins et mieux),
  • Se muscler (le cœur, les autres muscles),
  • Brûler des calories,
  • Se sentir bien,
  • S’oxygéner (dans le cadre d’activités en extérieur),
  • Développer sa vie sociale (dans le cadre d’activités en groupe).

Toutes les activités physiques permettent de brûler plus de sucres que d’habitude. Pour les personnes sous insuline, il est donc important de faire attention à sa glycémie pour ne pas se retrouver en hypoglycémie (en savoir plus). Tout va dépendre de l’intensité de l’effort et de la durée de la pratique.

Pour faire de l’activité physique en toute sécurité, il est important de vérifier sa glycémie avant, pendant (surtout au début) et après l’effort. En cas d’hypoglycémie, se resucrer à l’aide de sucres à absorption rapide (ex : sucre, soda, jus de fruits…).

De plus, en cas de sport, il faudra penser à adapter son alimentation et éventuellement à baisser les doses d’insuline avant et après l’activité physique. Car même si l’activité (notamment le sport) est finie, le corps continue quelques heures après à travailler intensivement. N’hésitez-pas à en parler avec votre médecin.

Et avec la pompe à insuline ?

Il est possible de garder la pompe à insuline ou de l’enlever. Attention, maximum 1 heure pour ne pas vous retrouver en hyperglycémie (en savoir plus). Pour faire votre activité physique en toute sérénité, il est possible de mettre un débit de base temporaire. Comment ça marche ? Tout au long de la journée, la pompe envoie des micro-doses d’insuline pour réguler la glycémie en dehors des repas. En cas d’effort, on peut baisser ou suspendre cette dose pendant la durée nécessaire afin de ne pas se retrouver en hypoglycémie. Parlez-en avec votre médecin.

Si vous pratiquez une activité nautique, sachez que certaines pompes à insuline ne craignent pas l’eau.

Et en cas de sports de contact, la pompe peut être protégée dans un boîtier spécifique. (En savoir plus)

En savoir plus sur la pompe à insuline.