« Ma relation avec mon infirmier ISIS Diabète se passe super bien »

27 mai 2015 Témoignages
Partager cet article:

Je m’appelle Andréa et j’ai 10 ans.

Dans la vie de tous les jours, mon traitement par pompe à insuline ne me gêne pas. Au contraire, je dirai que cela me rassure car je sais qu’elle est là. Je ne suis pas obligée de me piquer en plus des glycémies quotidiennes. Depuis que je l’ai, je n’ai jamais fait de malaise. Maman me gère les débits basaux et les augmentent quand il le faut avec l’aide du docteur. Je peux faire tout ce que je veux, autant de sport que je veux dans la semaine. Moi je fais de la piscine, de la danse moderne jazz, du vélo et de la marche.

Ma relation avec mon infirmier ISIS Diabète se passe super bien. Il est toujours là quand j’ai besoin de lui ou que j’ai une question à lui poser. Ah oui ! J’ai oublié, à l’école, la maîtresse est au courant et ça ne me gêne pas car je fais tout comme tout le monde. Avec ma famille, c’est pareil tout le monde le sait.

Ils m’ont tous posé des questions à moi et maman et nous y avons répondu du mieux qu’on pouvait. Bref, tout ça pour vous dire qu’avec la pompe à insuline ma vie est presque pareille qu’une personne normale.

Andréa, 10 ans, Villebarou (41) diabétique de type 1 depuis 2013 sous pompe à insuline depuis 2013.