«Je ne repasserai aux multi-injections pour rien au monde!»

13 avril 2020 Témoignages
Partager cet article:
Témoignage: Mathilde, 24 ans, Phalempin (59), diabétique de type 1 depuis 2006. Arrêt des multi-injections et mise sous pompe à insuline depuis 2013.

J’ai donc décidé de sauter le pas. Aujourd’hui je ne repasserai aux multi-injections pour rien au monde. Certes étant sous pompe on a le dispositif en permanence sur soi mais ça change la façon de vivre avec son diabète radicalement. Avoir une pompe m’a donné beaucoup plus de liberté et a rendu la vie quotidienne plus facile notamment en cas de repas de famille qui ont tendance à s’éterniser. Avoir une pompe ne m’a jamais empêché de mener la vie que je veux, cela demande juste un peu plus de considération au point de vue de l’organisation pour le stock de médicaments. Je voyage et pratique du sport comme tout le monde.

Diabétique depuis 12 ans et sous pompe à insuline depuis 5 ans. J’ai dû aménager ma vie autour de mon diabète. Tout d’abord effrayée de mettre une pompe à insuline, parce que je ne voulais pas avoir un signe physique de la maladie, ni avoir en permanence le dispositif sur moi.J’ai fait la rencontre d’une personne sous pompe qui m’a expliqué ce que le dispositif avait changé pour elle.

Au point de vue de l’impact sur ma famille, il y a eu seulement quelques changements sur l’alimentation on essaie de manger plus équilibré et de limiter les produits trop sucrés. Etre diabétique est certes contraignant mais l’on peut vivre comme on le souhaite il n’y a pas de limitation ou d’interdiction il faut juste quelques aménagements. Quant à ma relation avec ISIS Diabète tout se passe bien les infirmières sont toujours présentes quand on a besoin. Et le service est réactif.

Retrouvez l’ensemble de nos témoignages dans la section Témoignages de notre magazine!

Ne manquez plus les actualités ISIS Diabète, rejoignez-nous sur LinkedIn et YouTube.