Attention les yeux

Partager cet article:

contrôle visuel diabèteUn mauvais équilibre du diabète entraîne des complications médicales qui s’installent progressivement et qui sont indolores la plupart du temps. La vue peut être détériorée partiellement (baisse de l’acuité visuelle)* ou totalement (cécité: être aveugle). La complication la plus courante du diabète au niveau des yeux est appelée rétinopathie diabétique.

 

 

* acuité visuelle: capacité de vision

La rétinopathie diabétique (détérioration de la rétine)

La rétine est une fine membrane de tissu neurosensoriel qui tapisse le fond de l’œil. Elle reçoit les images et les renvoie au cerveau grâce au nerf optique. L’hyperglycémie (excès de sucre dans le sang) répétée détériore les petits vaisseaux situés dans la rétine qui réagissent  soit en s’obstruant, soit en saignant. Le vaisseau obstrué (bouché) ne vascularise plus la rétine, qui se détériore. L’organisme répond en développant de nouveaux vaisseaux (micro anévrismes). Leur paroi est fragilisée, ce qui favorise la porosité et entraîne un risque de saignement soit minime, soit important au point de décoller la rétine.

Dans tous les cas, la vison s’altère, avec ou sans plaintes du patient, en focntion des stades de complications. La rétinopathie non proliférante est le stade où la détérioration de la vue est non détectable. La rétinopathie proliférante est le stade où la détérioration de la vue est détectable.

Le dépistage annuel de la rétinopathie diabétique fait partie des recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) car on peut proposer un traitement préventif devant tout début d’atteinte rétinienne, appelé laser. Le dépistage se fait grâce à un rétinographe, qui est un examen non douloureux mais gênant car un œil dilaté entraîne un flou visuel pendant quelques heures.

L’œdème maculaire

L’hyperglycémie répétée peut aussi entraîner une détérioration de la macula (endroit où l’acuité visuelle est maximale) appelée œdème maculaire. Cela entraîne le plus souvent des troubles de la vue notamment la nuit et exceptionnellement une cécité. Le dépistage annuel évite cette complication.

La cataracte

La cataracte peut survenir chez tout le monde vers 50 ans. La cataracte est l’opacité du cristallin (une des lentilles de l’œil qui filtre la lumière qui va aller sur la rétine). Il devient opaque, ce qui conduit à la baisse de l’acuité visuelle. Le diabète peut accélérer sa survenue et la faire progresser plus rapidement. La cataracte se traite chirurgicalement.

Rétinopathie, cataracte et oedème maculaire sont dépistées par le rétinographe.

Prenons nous en charge et ayons une consultation ophtalmologique annuelle pour vivre longtemps avec une bonne acuité visuelle!